stop chaudière fioul

Chaudière fioul, les alternatives économiques et écologiques

4 min

Partager
Facebook
Twitter
LinkedIn

Au sommaire :

D’ores et déjà interdites à l’installation dans les logements neufs, même les chaudières gaz les plus récentes seront interdites à partir de juillet 2022.

Au-delà de l’augmentation exponentielle des prix des énergies fossiles, les chaudières fioul, extrêmement polluantes, entrent en contradiction avec les enjeux de transition énergétique. Pour la plupart des ménages français la priorité va être de remplacer leur système de chauffage au fioul par un système de chauffage plus économe, plus performant et plus écologique. Kairos vous dresse un panorama des systèmes les plus efficaces.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur récupère la chaleur naturellement présente dans l’air, l’eau ou le sol, cette chaleur est ensuite distribuée cette chaleur au réseau d’air ambiant, d’eau ou de chauffage central.

La pompe à chaleur présente différents avantages : 

plus écologique, la pompe à chaleur utilise des énergies vertes et renouvelables et fonctionne avec peu d’électricité, de plus elle n’émet pas de gaz à effet de serre grâce à l’absence de combustion,

plus économique,la pompe à chaleur consomme beaucoup moins que les chaudières gaz ou fioul et les radiateurs électriques. L’Ademe estime que les pompes à chaleur air/eau pourraient permettre d’économiser 30 % par rapport au chauffage au fioul, soit plus de 900 euros par an,

plus facile à entretenir, une pompe à chaleur doit être vérifiée par des techniciens professionnels au maximum tous les 2 ans.

et bien sûr leur installation est prise en charge par les mécanismes d’aides à la rénovation énergétique.

La chaudière biomasse

Le principe de la chaudière biomasse est d’utiliser des combustibles issus de la matière organique pour produire de l’énergie. En particulier des combustibles bois. Vous pourrez exploiter votre chaudière biomasse le bois sous différentes formes : 

  • Les bûches de bois, 
  • les plaquettes forestières,
  • les pellets ou granulés. 

Le bois, sous ses différentes formes, est un combustible plus économique et plus respectueux de l’environnement, renouvelable et local. Tout comme une pompe à chaleur air/eau, il est possible d’utiliser votre chaudière biomasse pour produire votre eau chaude sanitaire et chauffer votre logement.

Les autres options

Chauffe-eau solaire 

Côté chauffe-eau solaire c’est l’énergie des rayons du soleil qui est captée pour produire de l’eau chaude. Le chauffe-eau solaire solaire peut prendre en charge jusqu’à 80% des besoins en eau chaude sanitaire de votre logement. Un système d’appoint permet lui de pallier aux besoins restants quand l’énergie solaire n’est pas suffisante. 

Le chauffe-eau solaire se compose de panneaux solaires thermiques et d’un ballon, il utilise donc une énergie renouvelable et inépuisable. La production de gaz à effet de serre est limitée et l’équipement offre un durée de vie importante, de 20 à 30 ans sous condition d’entretien régulier.

Ballon thermodynamique

Le ballon thermodynamique est une pompe à chaleur de petite puissance. Il permet de couvrir l’intégralité des besoins d’un foyer en eau chaude sanitaire.

Selon France Rénov’, dans un logement ancien, 11 % de la consommation d’énergie est en effet due à l’eau chaude, et il s’agit du deuxième poste d’énergie !

Quelles aides pour les alternatives au fioul ?

logo maprimerenov kairos avenir

MaPrimeRénov’

Cette prime de l’Etat peut être obtenue dans le cadre de l’installation d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière biomasse. Le montant varie selon le revenu du ménage et la zone géographique. Pour l’installation d’une pompe à chaleur, les ménages éligibles peuvent percevoir une prime de 3 000 à 5 000 € pour un modèle air/eau, et de 5 000 à 11 000 euros pour un système solaire thermique ou géothermique.

MaPrime Rénov’ pour les modèles de chaudière bois va de 5 000 à 11 000 euros , pour l’installation de chaudières à granulés et de 4 000 à 9 000 euros pour les chaudières à bûches.

CEE

Le gouvernement oblige les fournisseurs d’énergie à payer les particuliers pour ce financement et impose de lourdes amendes. Il n’y a pas de règles fixes pour savoir à combien vous avez droit avec les CEE. Le calcul du forfait est un peu compliqué ; le montant versé dépend de divers critères, comme : la surface du bâtiment à rénover, les économies d’énergie réalisées, l’entreprise versant l’aide, etc…

cee kairos avenir
prime coup de pouce chauffage

Prime Coup de pouce Chauffage

Vous pouvez prétendre à la Prime Coup de pouce Chauffage si vous choisissez une pompe à chaleur air/eau, eau/eau, voire une chaudière biomasse haute performance.

Étudions votre projet ensemble !

1
2
3
4
5
6

A lire aussi...

Se préparer pour un hiver tout confort !

Les prix du fioul, du gaz, de l’électricité flambent et en parallèle l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre de nos logements se fait de plus en plus pressante, oui, économiser notre énergie devient une
passoires énergétiques

Loyers bloqués pour les « passoires énergétiques » : ce qui a changé ce 24 août

Depuis ce mercredi 24 août, les loyers de tous les logements dont la classe énergétique est équivalente à F ou G seront bloqués. Une mesure appliquée de la loi climat votée en 2021 qui vise à inciter les propriétaires
focus sortie de passoire énergétique

Focus sur : le bonus sortie de passoire 

Pour commencer, une définition Le terme « passoire thermique » (ou passoire énergétique) est utilisé pour désigner les logements considérés comme trop énergivores. La consommation excessive d’énergie est associée au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire et au