tout savoir sur l'éco prêt à taux zéro

Tout savoir sur l’éco PTZ, le prêt adapté aux travaux de rénovation énergétique

3 min

Partager
Facebook
Twitter
LinkedIn

Au sommaire :

Kairos Avenir vous éclaire sur l’éco prêt à taux zéro, le prêt dédié au financement de vos travaux de rénovation énergétique. Pour encourager les ménages français à entreprendre une rénovation globale, le montant est passé à 50 000 euros en 2022. La solution parfaite pour financer un reste à charge une fois les aides Coup de Pouce et MaPrimeRénov’ déduite.

Les critères d’éligibilité à l’éco-PTZ 

Idéal pour prendre en charge une partie de vos travaux, régler un reste à charge… certes… mais il existe certaines conditions pour obtenir un éco-PTZ :

  1. être propriétaire ou copropriétaire, occupant ou bailleur, 
  2. le logement, maison ou appartement, doit être occupé en tant que résidence principal, 
  3. au début des travaux, l’habitation doit être achevée depuis 2 ans minimum.

👉 Bon à savoir : les conditions d’obtention sont valables pour toute la durée de remboursement du prêt.

Le montant 

L’éco-PTZ permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement. C’est un prêt sans intérêts d’un montant maximal de 50 000 € depuis 2022.

Quels types de travaux est-il possible de financer ?

Travaux d’isolation et/ou d’installation d’équipements

Les travaux engagés doivent concerner au moins une des catégories suivantes :

  • travaux d’isolation thermique de la toiture
  • travaux d’isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur
  • travaux d’isolation thermique des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur
  • travaux d’installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage
  • travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une énergie renouvelable
  • travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une énergie renouvelable
  • travaux d’isolation des planchers bas (depuis le 1er juillet 2019)

Travaux visant une performance énergétique globale minimale

Dans le cadre d’une amélioration de la performance énergétique globale d’un logement, il faut, sur la base de l’audit, justifier que les travaux permettent :

  • d’atteindre une consommation conventionnelle annuelle inférieure à 331 kWh/m² en énergie primaire sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire
  • d’afficher un gain énergétique d’au moins 35% par rapport à la consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire avant travaux pour les trois mêmes usages (chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire)

👉 Bon à savoir : les travaux cités nécessitent d’être réalisés par un artisan ou une entreprise porteur de la qualification RGE pour être éligible à l’éco-PTZ.

Quels établissements bancaires proposent l’éco-ptz ?

Une majorité de banques françaises propose l’éco-PTZ. Il peut être obtenu auprès d’un établissement bancaire qui a passé une convention avec l’État  : 

  • Banque BCP
  • Banque Chalus
  • Banque Populaire
  • BNP Paribas
  • Caisse d’Epargne
  • CIC
  • Crédit Agricole
  • Crédit du Nord
  • Crédit Foncier
  • Crédit Immobilier de France
  • Crédit Mutuel
  • KUTXA Banque
  • La Banque Postale
  • LCL
  • MA banque
  • Natixis
  • Société Générale
  • Société Marseillaise de Crédit

A noter que d’après un bilan publié en 2020 par la SGFGAS (Société de Gestion des Financements et de la Garantie de l’Accession Sociale à la propriété), c’est le Crédit Agricole qui a accordé le plus d’Éco-PTZ en 2019 : 11 596 prêts. Suivent le Crédit Mutuel avec 9 373 prêts et la Caisse d’Épargne avec 4 067 prêts.

Composition d’un dossier éco-PTZ

Une fois le prêt accordé vous aurez à compléter et retourner plusieurs documents à votre banque : 

  • Un formulaire appelé « emprunteur » : rempli et signé directement par le demandeur de l’éco-prêt
  • Un formulaire appelé « entreprises » : il va différer selon le type de travaux envisagés (actions isolées, performance énergétique globale ou assainissement non collectif)
  • Des formulaires « factures » : à mesure que les travaux avancent, le propriétaire ou bailleur emprunteur doit justifier les coûts à la banque 

L’Éco-PTZ est-il cumulable avec d’autres aides ? 

Il est possible de cumuler l’Éco-PTZ avec les autres aides financières pour les travaux de rénovation énergétique suivantes :

  • MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Les aides locales des collectivités territoriales
  • Le prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété 
  • Les CEE
  • MaPrimeRénov’

Vous avez un projet ?

1
2
3
4
5
6

A lire aussi...

Se préparer pour un hiver tout confort !

Les prix du fioul, du gaz, de l’électricité flambent et en parallèle l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre de nos logements se fait de plus en plus pressante, oui, économiser notre énergie devient une
passoires énergétiques

Loyers bloqués pour les « passoires énergétiques » : ce qui a changé ce 24 août

Depuis ce mercredi 24 août, les loyers de tous les logements dont la classe énergétique est équivalente à F ou G seront bloqués. Une mesure appliquée de la loi climat votée en 2021 qui vise à inciter les propriétaires
focus sortie de passoire énergétique

Focus sur : le bonus sortie de passoire 

Pour commencer, une définition Le terme « passoire thermique » (ou passoire énergétique) est utilisé pour désigner les logements considérés comme trop énergivores. La consommation excessive d’énergie est associée au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire et au